En direct

les exportations algériennes en hausse de 27% durant les neuf premiers mois 2013

 Les exportations algériennes vers les pays de la Grande zone arabe de libre-échange (GZALE), dominées par les hydrocarbures, ont enregistré une hausse de 27% au cours des neuf premiers mois de 2013 par rapport à la même période de l’année 2012, atteignant 2,7 milliards de dollars (mds), a-t-on appris auprès d’Algex.Selon la revue de l’Agence nationale de promotion du commerce extérieur (Algex), les exportations d’hydrocarbures vers cette zone ont, durant les trois premiers trimestres 2013, atteint 2,5 mds, contre 2 mds durant la même période de l’année écoulée, représentant ainsi 5,2% des exportations algériennes total d’hydrocarbures.Hors hydrocarbures, les exportations algériennes vers la GZALE sont estimées, sur la même période, à 208,7 millions de dollars, contre 143,25 millions de dollars sur la même période de 2012, soit une hausse de 45%.Représentant 65% des exportations algériennes non pétrolières vers cette zone, la valeur des produits alimentaires (agricoles et agroalimentaires) est estimée à 135,5 millions de dollars durant les neuf premiers mois de 2013, contre 78,5 millions de dollars durant la même période de 2012.En terme de produits ces exportations sont dominées par le sucre, la truffe, le yaourt, les dattes, les oignons et échalotes, les pâtes alimentaires, le couscous, l’huile de tournesol et les mélanges de jus de fruits ou de légumes.Les exportations du secteur industriel ont également évolué de près de 35% (à 72,6 millions de dollars), tirées par l’augmentation des ventes d’ammoniac, d’engrais, de verre plat et de dérivés sulfonés. D’après les données de la revue, les principaux clients du pays étaient l’Irak (18,84%), le Maroc (15,21%), la Tunisie (12,81%), le Soudan (11,08%), la Syrie (8,65%) et la Libye (7,28%).

La liste négative révisée le 1er octobre 2013

Le volume des échanges commerciaux entre l’Algérie et la GZALE s’est chiffré à 5,348 mds durant les neufs premiers mois de l’année, contre 3,763 mds durant la même période de 2012, ce qui représente 6% des échanges du pays avec le reste du monde.Les importations algériennes en provenance de la GZALE ont atteint 2,65 mds durant la période considérée, soit 6,4% des importations globales du pays, contre 1,63 mds par rapport à la même période de 2012.Une nouvelle liste négative des marchandises exclues par l’Algérie de la franchise au droit de douanes à l’importation des produits originaires de la GZALE a été appliquée à partir du 1er octobre dernier.Cette nouvelle liste négative révisée comprend 927 produits, cependant, 1.057 positions tarifaires n’ont pas été changées.La nouvelle liste négative contient des produits issus des filières encore protégées par l’Algérie pour une durée déterminée comme les produits de l’industrie agroalimentaire, agricole, les textiles, le papier ou l’électroménager.Les produits importés depuis la GZALE sont notamment les huiles de pétrole et de minéraux bitumineux, les médicaments, les préparations alimentaires, les articles de bijouterie, les fils de cuivre et les câbles.Pour les neuf premiers mois de l’année en cours, le marché des fournisseurs de l’Algérie au sein de la GZALE a été à 82% dominé par les Emirat arabes unis, l’Arabie saoudite, l’Egypte, la Tunisie et la Libye.Les échanges commerciaux entre l’Algérie et la GZALE ont connu une nette amélioration depuis son adhésion en janvier 2009. En 2012, l’Algérie a exporté vers les pays de cette région pour une valeur de plus de 3,19 milliards de dollars usd et en a importé pour 2,22 milliards de dollars, rappelle-t-on.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *