En direct

Les fils de deux généraux et d’un ancien ministre arrêtés dans une affaire de cocaïne

  • Ce réseau de trafic de drogue est dirigé par deux ressortissants africains, un nigérian et un malien et est constitué de cadres et officiers supérieurs de l’armée. Parmi ses membres, figurent aussi deux fils de deux généraux et le fils d’un ancien ministre de l’habitat « B. Abderrahmane ».
  • Les accusés qui ont été présentés, hier dimanche, devant le tribunal de Bir Mourad Raïs, sont arrivés sous escorte, portant des cagoules et des gilets pare-balles. Cette opération qui a été menée par des enquêteurs depuis un mois, a aboutie à l’arrestation d’un dangereux trafiquant de cocaïne et d’héroïne. Les services de sécurité ont saisie une importante quantité de ces drogues dures (plus de 40 capsules) en plus de seringues et de cigarettes.
  • Selon des sources judiciaires, les faits sont très graves, notamment que le réseau démantelé, intoxiquait des jeunes algériens contre des sommes importantes d’argent. Nos sources se sont abstenues de nous livrer plus de détails.
  • L’un des dealers a été arrêté à Hydra, ce dernier a donné les autres membres du réseau, dont l’accusé principal, un ressortissant nigérian, qui a été arrêté à El Afroun.
  • Selon nos sources, l’un des accusés, un repris de justice, a cité le nom d’un de ses fournisseurs ; le fils d’un ancien général.
  • Présentés devant le procureur de la république, ce dernier a ordonné la mise en détention de neuf accusés.
  • Les investigations se poursuivent encore dans le but de connaître plus d’informations.
  •  
  • Ennahar/ Aïcha Bouzermane

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!