En direct

Les groupes d’Ansar Al-Charia de Libye et de Tunisie sur la liste américaine des organisations terroristes

Le département d’Etat américain a annoncé vendredi la désignation des trois branches d’Ansar Al-Charia de Benghazi, de Derna (Libye) et de Tunisie comme "organisations terroristes étrangères’’ ainsi que les chefs respectifs de ces trois groupes comme ’’terroristes internationaux’’.Dans un communiqué, le département d’Etat souligne avoir inscrit ces trois groupes d’Ansar al-Charia sur la liste des organisations terroristes étrangères (FTO) en vertu des lois américaines relatives au terrorisme.En outre, le département d’Etat a également désigné Ahmed Abou Khattalah, Soufiane Ben Qumu et Seifallah Ben Hassine, communément appelé ’’Abou Iyadh’’, comme ’’terroristes internationaux’’.En conséquence de ces désignations, des sanctions sont prévues portant sur l’interdiction de fournir ou tenter de fournir un soutien matériel ou des ressources financières, ou de s’engager dans des opérations avec ces trois groupes ou des ces individus, et le gel de tous leurs biens qui pourraient se trouver aux Etats-Unis.Le département de John Kerry souligne que les groupes Ansar al-Charia de Benghazi et de Derna, créés séparément après la chute du gouvernement de Maammar El Gueddafi, ont été impliqués dans des attaques terroristes contre des cibles civiles et dans plusieurs assassinats et de tentatives d’assassinats de responsables de la sécurité et des acteurs politiques dans l’est de la Libye, ainsi que dans l’attaque menée le 11 septembre 2012 contre le consulat américain à Benghazi dans laquelle l’ambassadeur américain, Chris Stevenson, et trois autres trois fonctionnaires américains avaient péri.Pour le département d’Etat, les membres de ces deux groupes terroristes libyens ’’continuent de poser une menace pour les intérêts américains’’, en précisant qu’Ahmed Abou Khattalah et Soufiane ben Qumu sont les dirigeants respectivement d’Ansar al-Charia de Benghazi et de Derna.Par ailleurs, il affirme que le groupe Ansar al-Charia de Tunisie, fondé par Seifallah Ben Hassine au début de 2011, a été impliqué dans l’attaque menée le 14 septembre 2012 contre l’ambassade américaine et l’école américaine à Tunis, ’’qui a mis en danger la vie de plus d’une centaine de salariés de l’ambassade américaine’’.A ce propos, il rappelle que le gouvernement tunisien avait déclaré ce groupe comme une organisation terroriste qui a été impliquée dans des attaques contre les forces de sécurité tunisiennes, dans les assassinats de personnalités politiques tunisiennes et dans des tentatives d’attentats suicides dans des lieux fréquentés par les touristes.Pour le département d’Etat, ’’Ansar al-Charia de Tunisie, qui est idéologiquement aligné avec al-Qaïda et lié à ses affiliées, dont AQMI, représente la plus grande menace pour les intérêts américains en Tunisie’’. Le gouvernement américain, a-t-il ajouté, s’est engagé à prendre toutes les mesures appropriées contre les organisations et les individus responsables des attaques contre les installations diplomatiques américaines en Libye et en Tunisie.’’Nous restons déterminés à travailler avec le gouvernement libyen pour traduire en justice les auteurs des attaques du 11 septembre 2012 de Benghazi et pour assurer la sécurité de notre personnel servant à l’étranger. De même, nous continuons d’exhorter le gouvernement tunisien à traduire en justice les responsables de l’attaque du 14 septembre 2012 menée contre l’ambassade américaine à Tunis’’, a-t-il poursuivi.Dans ce sillage, le département d’Etat a inclus vendredi une récompense allant jusqu’à 10 millions de dollars pour toute information menant à l’arrestation ou à la condamnation de tout individu responsable de l’attaque de Benghazi de septembre 2012.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!