En direct

Les hôpitaux doivent s'acquitter de 17 milliards DA de dettes auprès de la PCH

  • "Ces dettes qui se chiffrent à 17 milliards DA doivent être réglées avant la fin du mois de novembre 2010. Les établissements hospitaliers disposent de leurs propres budgets pour cela", a souligné M. Ould Abbès à l’ouverture de la réunion du Conseil d’administration de la PCH. Le ministre a expliqué que le recouvrement des créances de la PCH permettra le "bon fonctionnement de cette entreprise qu’il a qualifiée de "vitale", tout en assurant que l’année 2011 sera une "année sans pénurie". M. Ould Abbès a, en outre, instruit le directeur général de la PCH de ne conclure aucun marché sans l’aval de la tutelle. "Aucun marché ne sera conclu par la PCH sans l’aval du ministère", a-t-il affirmé.
    Il a ajouté, dans ce cadre, que la priorité durant la période 2010-2014 sera consacrée à l’encouragement de la production nationale de médicaments et au médicament générique, l’objectif étant d’atteindre le taux de 70% de couverture des besoins nationaux.
  • Le directeur général de la PCH, Cherif Delih, a indiqué, pour sa part, dans un exposé sur les activités de son établissement, que les médicaments destinés à la prise en charge du cancer arrivent en premier avec un taux de 34%, suivies de l’hématologie (21%) puis de l’infectiologie (17%).
  •  
  • Ennaharonline/ APS

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!