En direct

Les imams appellent au calme après de violentes émeutes en Algérie

  •    "La sérénité et le calme sont de grandes grâces d’Allah. Il faut les préserver", a lancé un prédicateur dont le sermon était retransmis en direct par la radio nationale en début d’après-midi. 
  •  
  •    L’imam, dont l’identité n’a pas été précisée par la radio, suit dans son discours une ligne définie par le ministère des Affaires religieuses car en Algérie l’islam est religion d’Etat. 
  •  
  •    Dans d’autres mosquées du pays, le même type de discours a été entendu par nombre de fidèles qui en ont témoigné auprès de l’AFP.
  •  
  •    "Ce sont des éléments fondamentaux pour la stabilité du pays", a souligné cet imam à la radio nationale.
  •  
  •    Les actes de violences, a-t-il ajouté, sont "contraires à la religion musulmane" et il appartient aux parents de sensibiliser leurs enfants pour qu’ils rejettent le recours à la violence.
  •  
  •    "La destruction des biens d’autrui, aussi bien publics que privés, est proscrite par la religion (musulmane). Le véritable croyant construit, il ne détruit pas", a ajouté le prédicateur.
  •  
  •    La situation semblait normale vendredi matin, jour hebdomadaire de repos, dans les villes touchées par les incidents, car les rues avaient été entièrement nettoyées. 
  •  
  •    Jeudi, il y avait eu des affrontements très intenses un peu partout dans la capitale et dans d’autres régions du pays, selon des témoignages concordants.
  •  
  •    Depuis l’éclatement des incidents il y a trois jours, nombre de commerce ont été saccagés, volés, incendiés.
  •  
  •    Les autorités n’ont pas encore commenté ces manifestations contre les hausses allant jusqu’à 30% de certains produits de première nécessité, comme le sucre et l’huile de table, depuis le 1er janvier.    
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close