En direct

Les insuffisants rénaux choisissent des conjoints du même groupe sanguin

  • Ces personnes recourent généralement aux annonces de mariage en exigeant que le conjoint soit du même groupe sanguin pour…assurer la réussite de la transplantation du rein.
  • Selon le professeur, dans une déclaration à Ennahar, ce genre de cas a été découvert suite à une enquête sur des personnes insuffisants rénaux et leurs donneurs, dont le mariage a eu lieu suivant les conditions exigées par le conjoint malade (l’âge et le groupe sanguin).
  • Dans plusieurs cas de ce genre, l’épouse se voit obligée de donner son rein à son mari qui la menace de divorce en cas de refus. Ce dernier raconte un cas à Tlemcen où l’épouse donne son rein à son mari, malade du rein sans l’autorisation du ministère de la santé qui interdit le don de rein entre époux à son insu. En plus, le chirurgien qui a effectué la transplantation ignorait  la relation entre le malade et le donneur.
  • Selon le professeur Rayane, le don de rein entre conjoint est sujet à des conditions, suivant la loi en vigueur dans le monde entier. D’abord, les deux personnes concernées doivent être consultés par un psychologue pour s’assurer que le donneur n’a pas été forcé.
  • Il y a actuellement dix couples, selon le professeur, qui attendent l’autorisation du ministère de la santé pour une transplantation de rein, alors que 7000 personnes attendent dont 20% seulement ont trouvé un donneur.
  • Ennahar/ Asma Menouar

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!