En direct

Les insurgés demandent à la « Ligue israélienne » une enquête sur l’ingérence de l’Algérie

  • Le SG de la Ligue arabe a pu manipuler une journaliste proche de son cabinet, qui travaille pour son compte de puis plus de 15 ans, afin de mettre à exécution son agenda en s’attaquant à un pays souverain ayant son poids au sein même de la Ligue arabe. Ce dernier tend à s’assurer un mandat à la présidence de l’Egypte sur les décombres de la tragédie libyenne, en dictant à la journaliste de « Echark Al Awsat », que l’opposition libyenne avait demandé au SG de Ligue arabe, Amr Moussa d’effectuer des contacts avec les autorités algériennes et charger une commission d’enquête sur des ingérences de l’armée de l’air algérienne ainsi que la compagnie Air Algérie dans le transport des équipements militaires, des armes et des mercenaires au profit du régime de Mouamar Kadhafi.
  • Cette sortie médiatique du SG de Ligue arabe, dans cette manoeuvre égyptienne soutenue par la France tend à ternir l’image de l’Algérie en l’accusant d’être impliquée dans la guerre puis de la juger en tant que membre de la Ligue. Une occasion pour le SG de gagner de nouvelles voix pour le prochain rendez-vous électoral, au détriment de la réputation de l’Algérie.
  • Le représentant personnel du président Bouteflika, Abdelaziz Belkhadem avait déclaré auparavant que les pays de l’Otan étaient derrière ce scénario afin d’impliquer l’Algérie dans une guerre qui n’est pas la sienne et du coup soulever encore une fois le problème de la sécurité, un prétexte pour l’intervention étrangère dans la région.
  •  
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!