Monde

Les islamistes tunisiens réclament la fermeture des maisons closes

  •    Les manifestants criaient: "le peuple exige la fermeture des maisons de prostitution". D’autres brandissaient des pancartes où l’on pouvait lire: "Non  aux maisons closes dans un pays musulman", et aussi "la fermeture des maisons de prostitution est une obligation".
  •  
  •    "On ne peut pas accepter que la femme soit considérée comme une marchandise, nous réclamons la fermeture de toutes les maisons de prostitution en Tunisie", a déclaré à l’AFP, un des manifestants, Anas, 20 ans, affirmant que la manifestation avait été organisée "spontanément".
  •  
  •    "Des touristes arabes viennent spécialement en Tunisie pour visiter ces maisons", ajoute-t-il, affirmant que d’autres maisons closes avaient déjà été fermées dans le pays et que les manifestants réclament désormais la fermeture de ces lieux à Tunis.
  •  
  •    Partis de l’avenue Habib Bourguiba dans le centre de Tunis, les manifestants ont arpenté la rue jusqu’au ministère de l’Intérieur dont les accès sont bloqués par l’armée et sont entourés de barbelés avec des blindés légers positionnés devant le bâtiment.
  •  
  •    Le groupe de manifestants dans lequel se trouvaient également des femmes s’est scindé en deux: un groupe est resté posté devant le ministère tandis que l’autre recommençait à défiler. 
  •  
  •    Une des principales maisons closes de Tunis est située rue Abdallaah Guech, près de la Medina.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!