En direct

Les législatives du 10 mai, "pierre angulaire" pour la démocratie en Algérie

 Le président algérien Abdelaziz Bouteflika a présenté vendredi les élections législatives du 10 mai comme "une pierre  angulaire" pour la démocratie, dans un message à l’occasion de la journée du  chahid (martyr), célébrée chaque année le 18 février.  "Les prochaines élections législatives ne doivent pas être un simple  événement conjoncturel mais constituer la pierre angulaire du parachèvement de  l’édifice démocratique que nous avons initié", écrit M. Bouteflika dans ce  message diffusé par l’agence de presse APS. "C’est à la lumière des résultats attendus que sera tranchée la question de  la Constitution qui deviendra la référence qui tracera tous les repères  politiques et sociaux de l’avenir du pays", a-t-il ajouté.  Les réformes initiées "doivent tendre à faire admettre les postulats qui  consacrent le processus démocratique, consolident les institutions  constitutionnelles, rétablissent la suprématie de la loi et protègent les  libertés individuelles et collectives", a encore affirmé le chef de l’Etat.  La nouvelle Assemblée nationale serait chargée d’amender la Constitution,  légèrement remaniée en novembre 2008, pour permettre à M. Bouteflika de briguer  un troisième quinquennat.   L’Algérie a vécu, dans la foulée des révolutions arabes, une vague  d’émeutes et de protestations en 2011 qui ont conduit M. Bouteflika à promettre  le 15 avril des réformes.

  

 

 

Algérie- annaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close