Monde

Les musulmans, premières victimes du fanatisme, du fondamentalisme et de l'intolérance (Hollande)

"L’islamisme radical s’est nourri de toutes les contradictions, de toutes les influences, de toutes les misères, de toutes les inégalités, de tous les conflits non réglés depuis trop longtemps", a ajouté François Hollande lors d’un discours devant l’Institut du Monde arabe à Paris.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *