Monde

les opposants au mariage gay à nouveau dans la rue à deux jours du vote final en France

Des milliers d’opposants au mariage gay  manifestaient dimanche après-midi à Paris, espérant encore faire reculer le  président socialiste François Hollande, deux jours avant l’adoption définitive  du texte qui fera de la France le 14e pays au monde à légaliser le mariage  entre personnes de même sexe. Dans le cortège, où étaient présentes de nombreuses familles avec poussettes et enfants, la plupart des pancartes visaient expressément le droit  des futurs couples homosexuels mariés à l’adoption: "L’enfant n’est pas un  droit", "Hollande, l’ennemi de la filiation"… "Nous sommes là pour les droits des enfants. On ne peut pas légiférer la  perte d’un père ou d’une mère", expliquait Camille, 32 ans, tout en allaitant  son fils de quatre mois. "On se sent calomnié quand on nous traite d’homophobes, de fachos", ajoutait la jeune femme. La manifestation de dimanche se tient dans un contexte tendu alors que le mouvement, qui se voulait à l’origine pacifique et familial, s’est trouvé à plusieurs reprises ces dernières semaines débordé par des éléments radicaux,venus des rangs de l’extrême droite et des catholiques intégristes. En tout début d’après-midi, un homme, porteur de six bombes lacrymogènes, a  été interpellé par la police près du parcours du défilé, après avoir été désigné par le service d’ordre de la manifestation.. Juste avant le début du défilé, l’égérie des opposants au mariage homosexuel, Frigide Barjot, porte-parole du collectif "La Manif pour tous",avait réaffirmé que les militants les plus radicaux n’auraient pas accès au  cortège, placé sous haute surveillance des forces de l’ordre mais aussi de "services de sécurité professionnels" recrutés par les organisateurs.

    

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!