Monde

Les Palestiniens veulent déployer leur drapeau au siège de l'Onu

 Les Palestiniens, soutenus par une vingtaine de pays, ont demandé jeudi à l’Onu de pouvoir faire flotter leur drapeau au siège de l’organisation à New York.

 Une résolution en ce sens a été déposée devant l’Assemblée générale de l’Onu, à quelques semaines de la session annuelle de l’Assemblée qui sera précédée par une visite à l’Onu du pape François le 25 septembre.
Le texte, qui pourrait être adopté avant la mi-septembre, demande que les drapeaux de la Palestine et du Vatican — les deux seuls Etats non membres de l’Onu ayant statut d’observateur — soient “hissés au siège et dans les bureaux des Nations unies à la suite de ceux des Etats membres”.

 Les Palestiniens ont obtenu le statut d’Etat observateur non membre à l’Onu le 29 novembre 2012. Ils mènent depuis des mois une intense campagne diplomatique pour faire reconnaitre un Etat palestinien, au grand dam du gouvernement israélien de Benjamin Netanyahu.

 La mission israélienne auprès de l’Onu n’a pas répondu à des demandes de réaction à cette initiative. Le projet de résolution est co-parrainé par 17 pays arabes, dont l’Arabie saoudite, le Maroc, l’Algérie, l’Egypte et la Jordanie, ainsi que par le Venezuela et le Sénégal.

 Le président palestinien Mahmoud Abbas et Benjamin Netanyahu sont attendus à New York fin septembre pour la session annuelle de l’Assemblée générale et pour un sommet sur le développement qui doit rassembler une centaine de chefs d’Etat et de gouvernement.

 Juste avant, le pape François s’adressera à l’Assemblée générale.
Le Saint-Siège a reconnu de facto l’Etat palestinien et a signé en juin un accord historique sur les droits de l’Eglise catholique dans les territoires palestiniens.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *