Sports

Les Pharaons promettent la revanche au Caire

  • A l’issue de cette rencontre houleuse qui s’est soldée par la défaite de leur équipe, les médias égyptiens, qui pêchent dans les eaux troubles, ont entamé leur campagne de dénigrement comme à l’accoutumée, malgré que la rencontre se soit déroulée dans les meilleurs conditions. Le onze algérien s’est battu tout le long de la rencontre et la presse égyptienne a reconnu la supériorité de la JS Kabylie dans la rencontre qui l’a opposée, dimanche soir à Tizi Ouzou, au club égyptien El Ahly dans le cadre de la troisième journée (groupe B) de la Ligue des champions d’Afrique, accusant néanmoins l’arbitre d’avoir faussé le match. "Le niveau de la rencontre était moyen, les deux équipes ont dominé tour à tour le match avec un avantage de la JSK. Les joueurs du Ahly ont payé le prix de leur nervosité et des contestations des décisions de l’arbitre, la JSK par contre n’est pas sortie du match", selon le quotidien El Ahram, ajoutant que le Ahly "n’a créé aucune réelle occasion tandis que le champion d’Algérie a pesé de tout son poids durant cette rencontre.
  • Les joueurs du Ahly, selon la presse égyptienne, étaient sous une grande pression, donnant l’impression qu’il jouait pour la première fois devant le public, bien qu’ils aient l’habitude de jouer au stade du Caire devant 80.000 spectateurs dans des conditions plus difficiles et sous de plus grandes pressions.
  • Il n’y a pas eu de jets de bouteilles comme rapporté par la presse égyptienne par contre il y a eu agression sur le juge de touche par les joueurs du Ahly. Un acte qui a soulevé l’ire des supporters kabyles. « El Youm Essabaâ » (septième jour) s’en est pris à l’arbitre l’accusant de partialité. L’auteur de l’article incitait indirectement à une revanche sur les algériens au Caire lors du match qui opposera les deux équipes lieu dans deux semaines.
  • Le site Ismaéli qui semble ne pas avoir oublié la défaite de son club à domicile, a prétendu que les services de sécurité algériens auraient agressé les joueurs du Ahly sur le terrain, qualifiant l’un de leurs joueurs, en l’occurrence Wael Gomaâ de héro qui aurait résisté aux forces de l’ordre algériens.
  • De son côté, le quotidien égyptien Echourouk a déclaré que le bus du Ahly avait été caillassé à l’issue de la rencontre, interrogeant Hannache « où sont vos promesses Hannachi ». les joueurs égyptiens, selon le même quotidien, étaient pris de panique et étaient resté dans les vestiaires jusqu’à trois heures du matin.
  •  
  • La CAF dément les accusations des égyptiens et confirme la victoire des Canaris
  •  
  • Selon la CAF, les joueurs égyptiens étaient seuls responsables de leur défaite devant la JSK par un but à zéro dans le cadre de la troisième journée (groupe B) de la Ligue des champions d’Afrique, dimanche au stade du Premier Novembre à Tizi Ouzou. Les Canaris, selon la CAF, méritent la victoire.
  • La JSK occupe la première place au classement du deuxième groupe avec 9 points sur trois victoires contre l’Ismaéli, le club nigérian Heartland et Al Ahly. Les diables rouges en deuxième place et El Ismaéli en troisième place avec 3 points, alors que le club nigérian se classe dernier avec un seul point.
  •  
  • ennahar/ Samira L.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!