Monde

Les pires incendies de l'histoire de l'Australie font au moins 166 morts

  •    Les autorités de l’Etat du Victoria, qui a payé le plus lourd tribut aux flammes, ont lancé des mises en garde répétées contre l’apparition de nouveaux foyers à la faveur des sautes de vents.
  •  
  •    Le feu menaçait de s’étendre au-delà des coupe-feux mis en place par les milliers de pompiers bénévoles épuisés, qui combattent les flammes depuis plusieurs jours avec le soutien de l’armée.
  •  
  •    Il s’agit des feux les plus meurtriers du "pays continent" depuis ceux du "Mercredi de cendres", en 1983, qui avaient coûté la vie à 75 personnes à Victoria et dans l’Etat voisin d’Australie méridionale.
  •  
  •    Les incendies ont déjà parcouru quelque 3.000 km2 – près de trois fois la taille de Hong Kong – à la faveur des effets conjugués de la sécheresse, de vents violents et de la pire canicule recensée depuis un siècle.
  •  
  •    A Melbourne, le mercure a atteint ce week-end par endroits 46,4 degrés Celsius, un record pour un mois de février.
  •  
  •    La plupart des morts ont été déplorés dans la région de Melbourne, deuxième ville d’Australie et capitale du Victoria. Plus de 750 habitations y ont été détruites.
  •  
  •    Des hameaux ont été entièrement rasés alors que des victimes rattrapées par les flammes ont péri brûlées vives dans leur véhicule.
  •  
  •    Des survivants ont raconté comment un épais nuage de cendre noire s’était répandu dans le ciel, masquant le soleil et ne laissant filtrer qu’une "horrible lueur orange" tandis que les flammes s’emparaient de leurs maisons.
  •  
  •    Certains feux ont été imputés par les autorités à des incendiaires coupables de "crimes de masse", selon le Premier ministre Kevin Rudd. 
  •  
  •    "Il n’y a pas d’autre mot pour décrire cela que celui de crime de masse. Nous avons atteint un degré d’horreur que peu d’entre nous avaient anticipé", a-t-il dit.
  •  
  •    Un homme de 31 ans et un adolescent de 15 ans, soupçonnés d’avoir volontairement déclenché deux feux séparés n’ayant pas fait de victimes, ont été arrêtés lundi et inculpés d’incendie volontaire.
  •  
  •    Les autorités ont promis de punir sévèrement les pyromanes qui seront poursuivis pour meurtre et encourront de fait la prison à vie.
  •  
  •    "Notre défi ne consiste pas seulement à tendre la main de l’amitié (…) mais aussi à agir. C’est pour cette raison que nous avons mobilisé l’armée", a déclaré Kevin Rudd qui avait qualifié dimanche ces feux inédits "d’enfer dans toute sa fureur" .
  •  
  •    Un hameau touristique réputé pour sa verdure situé au nord de Melbourne a été entièrement rasé par les flammes attisées par un vent violent.
  •  
  •    "Marysville, qui était l’un des plus beaux hameaux du Victoria, si ce n’est d’Australie, vient d’être rayé de la carte", a déploré Ivor Jones, un prêtre qui habitait à Marysville.
  •  
  •    Les feux ont également semé la désolation dans la ville voisine de Kinglake où plus de 20 personnes sont mortes. Des centres d’hébergement ont été mis en place pour accueillir les rescapés et nombre d’entre eux se sont réfugiés dans la localité toute proche de Whittlesea.
  •  
  •    Piscines, barrages ou simples marigots sont devenus les ultimes refuges pour certains habitants terrifiés, cernés par une pluie de tisons générés par les feux.
  •    "Ils appellent ça +pluie de braises+ mais c’est très en deçà de la réalité", a témoigné Gary Hughes qui est parvenu à fuir avec sa femme de sa maison en feu près de Melbourne.
  •  
  •    "C’est un orage de feu venu de l’enfer et qui galope inexorablement vers vous", a-t-il dit à la presse locale.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!