En direct

Les portes de l’Algérie sont ouvertes aux investisseurs américains

L’ambassadeur de l’Algérie à Washington, Madjid Bouguerra, a indiqué que les portes de l’Algérie sont ouvertes aux entreprises américaines qui devraient saisir les opportunités économiques offertes par le pays.

« Ce que nous demandons aux Etats-Unis c’est de faire en sorte que la communauté d’affaires américaine et les entreprises américaines aient leur part des opportunités offertes par l’Algérie », a déclaré l’ambassadeur dans un entretien accordé récemment  à Al-Monitor, un site d’information spécialisé dans les affaires du Moyen Orient.

« Les portes leur sont ouvertes dans plusieurs secteurs », a ajouté  M. Bouguerra.

Les deux pays ont mis en place ces dernières années plusieurs mécanismes pour renforcer leur relation bilatérale en instituant un dialogue stratégique et militaire et en créant un forum commercial.

Mais leurs échanges commerciaux ont baissé passant de 24 milliards de dollars en 2012 à 7 milliards de dollars en 2015, du fait du recul important des exportations algériennes de pétrole et du gaz vers les Etats-Unis, a expliqué M. Bouguerra.

« Sur le plan économique, nous avions des relations beaucoup plus fortes lorsque les Etats-Unis importaient le pétrole et le gaz de l’Algérie (à). Malheureusement, ce n’est plus le cas depuis l’année dernière », a-t-il relevé.

A l’instar des autres pays riches en ressources naturelles, l’Algérie souhaite créer une économie pour préparer l’après-pétrole, a précisé  M. Bouguerra.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close