Monde

Les propos d'Obama sur le voile critiqués

   Dans son discours prononcé jeudi à l’Université du Caire, "à trois reprises le président américain a pris la défense du voile islamique qui selon lui, ne serait pas un signe d’inégalité", rappelle-t-elle.     M. Obama a dit rejeté "les vues de certains en Occident" pour qui le fait "qu’une femme choisisse de couvrir ses cheveux a quelque chose d’inégalitaire".     "Quelle gifle donnée aux femmes d’Algérie, d’Iran ou d’Afghanistan qui sont mortes dans des conditions atroces pour avoir refusé de porter ce qu’elles croyaient être le signe le plus radical de l’oppression des femmes et de la ségrégation entre les hommes et les femmes", estime Mme Sugier.     "Les sociétés humaines, ajoute-t-elle, sont construites sur des symboles. Positifs comme les couleurs d’un drapeau, un chant de libération, la forme d’un monument, d’une pyramide ou de la tour Eiffel! Négatifs comme le costume du bagnard, le brassard noir du deuil ou le voile sous lequel disparaissent les femmes d’Arabie Saoudite".     "Le voile n’est pas un signe religieux comme les autres. Affirmer qu’on le porte volontairement n’en efface pas le sens humiliant pour toutes les femmes", insiste-t-elle en se demandant si le président Obama "veut se réconcilier avec le monde musulman sur le dos des femmes ?"     En France, le port du voile est interdit dans les écoles publiques par la loi du 15 mars 2004 sur la laïcité.      Ennaharonline/AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!