En direct

Les réseaux de soutien maintiennent le terrorisme à Tizi-Ouzou

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, M. Daho Ould Kablia, a indiqué lundi à Tizi Ouzou que les réseaux de soutien permettent au terrorisme de "se maintenir dans cette wilaya".

"Le problème du terrorisme dans cette wilaya réside dans les réseaux de soutien qui lui permettent de se maintenir d’ou, la nécessité d’une plus grande contribution de la population locale dans la lutte contre la terroriste", a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse en marge de sa visite dans cette wilaya.

Dans ce contexte, le ministre a salué la vigilance et les efforts des services de sécurité de la localité de Ouacifs qui ont réussi à "repousser l’attaque terroriste contre la caserne de la BMPJ et de la sûreté de daïra, menée par un groupe important équipés d’armes diverses dont des RPG et des Kalachnikov".

Pour M. Ould Kablia il s’agit d’une "attaque surprise", expliquant que de telles attaques "sont difficiles à prévoir mais peuvent être mises en échec grâce au renseignement, à la vigilance et à la formation des éléments des différents services de sécurité".

Le ministre a indiqué que suite à cette attaque terroriste, des mesures ont été mises en oeuvre pour réduire la nuisance des groupes terroristes. Mesures qui se sont soldées par la mise hors d’état de nuire d’au moins 18 terroristes dans la wilaya de Tizi Ouzou, en l’espace de 15 jours, a-t-il rappelé.

Le ministre s’est réuni à la fin de sa visite, avec le directeur général de la sûreté nationale (DGSN), le général major Abdelghani Hamel, pour rendre hommage aux services de sécurité qui ont repoussé l’attaque de Ouacifs avant de se réunir avec les cadres des différents corps de sécurité (ANP, polices et Gendarmerie nationale) pour évoquer la stratégie de lutte antiterroriste et son adaptation au nouvelles donnes.

A ce propos, il a souligné que "chaque attaque terroriste est une nouvelle expérience pour nous, et l’occasion de mettre au point de nouvelles méthodes opérationnelles".

Il a affirmé toutefois que le terrorisme à beaucoup reculé dans la région, où "ne subsistent que des groupe de faible importance, composés de 4 à 10 terroristes, évoluant dans quelques zones de la wilaya".

"Aujourd’hui, la stabilité sur le plan sécuritaire est revenue dans la wilaya de Tizi Ouzou et à travers tout le pays", a-t-il souligné.

Déclarant, par ailleurs, qu’il n’est pas de ceux qui parlent de "terrorisme résiduel", M.Ould Kablia a observé que "tant qu’il reste un seul terroriste, il faut le combattre", insistant pour que la lutte contre le terrorisme se poursuive "jusqu’à son éradication totale".

 
 
 

 Algerie – ennaharonline

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!