Economie

Les réserves de change établies à $185,273 milliards à fin septembre 2014 (Laksaci)

M. Laksaci intervenait lors d’une réunion qui l’a regroupé, au siège de la Banque d’Algérie, avec les P-DG des banques et d’établissements financiers activant en Algérie pour leur exposer les récentes retombées de la chute des cours de pétrole sur la situation financière et bancaire du pays. Les réserves de change étaient à 193,269 milliards de dollars à fin juin 2014, rappelle-t-on.

Le niveau des réserves de change de 185,273 milliards de dollars enregistré à fin septembre 2014 "reste adéquat pour permettre à l’Algérie de faire face au choc externe, d’autant que l’encours historiquement bas de la dette extérieure (3,666 milliards de dollars à fin septembre 2014) concourt à la solidité de la position financière extérieure nette", a souligné le gouverneur de la Banque centrale devant la communauté bancaire. Il a également fait savoir que "le très faible endettement en devises des entreprises du secteur des hydrocarbures et des banques de la place contribuera à limiter les conséquences financières du choc externe".

 

APS

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!