En direct

Les scandales de Ala’a et Djamel Moubarak !

  • Djamel, le fils aîné qui, il y a peu de temps était vu comme le successeur de son père, possède une société en Grèce sous le nom de « Horus Food Agri-business », dont le siège social se trouve à la capitale chypriote Nicosie. Ladite société a été créée le 17 octobre 2005 et est spécialisé dans l’investissement agricole et dans l’alimentaire. Elle est dirigée par Ahmed el Hamd, un britannique d’origine koweitienne et Walid Kaba, un britannique d’origine égyptienne qui est aussi directeur de la société « Mid Invest Associated LTD », Gerard Van Ambel, un homme d’affaires hollandais ainsi qu’un égyptien répondant au nom de Mohamed Hassan el-Khatib et une femme d’affaires de nationalité chypriote.
  •  
  • Le nom de Djamed Moubarak est mentionné dans les documents comme étant conseiller au directeur de la société, à côté des deux égyptiens, Mohamed Aloui Timour et Hassan Heikal, fils du journaliste/écrivain Mohamed Hassanein Heikal et enfin du député Yasser Elmelouani, du parti conservateur d’opposition.
  •  
  • Ce qui est étrange, c’est la présence du fils de Hassanein Heikal et du parlementaire du parti conservateur à côté de Djamel Moubarak alors qu’ils sont dans l’opposition.
  •  
  • La société est financée par la banque Arabe Africaine Internationale, qui est une banque égypto-koweitienne, dans ses investissements à Chypre.
  •  
  • Concernant le deuxième fils du président, Ala’a Moubarak, les documents de la banque centrale de Chypre révèlent que ce dernier possède une société à Chypre aussi, « International Securities Fund », créée le 5 avril 2001.
  • Ladite société a pour activité le secteur financier, une couverture pour le transfer des fonds d’Egypte vers Chypre et l’Espagne par le biais de « Bullion company LTD ».
  •  
  • Ala’a Moubarak dirige la société avec des hommes d’affaires chypriotes et d’un égyptien, Izet Gerah, de nationalité chypriote, propriétaire d’un groupe spécialisé dans la fabrication des accessoires de véhicules, où Ala’a détient des actions.
  •  
  • Par ailleurs, et selon des statistiques bancaires de la banque centrale d’Espagne, la compagnie Bullion Company LTD a procédé à des transferts de fonds de Chypre vers l’Espagne sous couvert de financement d’investissements.
  •  
  • Ennahar/ Ismaïl Fellah

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!