SociétéAlgérie

Les syndicats passent au crible les résultats du bac 2018

 Algérie – Les syndicats autonomes de l’Éducation nationale ont évalué les résultats du baccalauréat session 2018 estimant que ce taux reste plus ou moins « faible » en comparaison avec les moyens fournis dans le cadre de la réforme engagée par la ministre de l’Éducation Nationale  qui vise un taux de réussite au baccalauréat de 75 %, ce qui est loin  de l’actuel taux de réussite.

 

Le président  du Syndicat national autonome des professeurs de l’enseignement secondaire et technique (Snapest), Meziane Meriane, indique sur le plateau d’Ennahar TV  que le  taux de 55 , 88 % de réussite au bac est  « acceptable »  et « prévisible ». D’autant, a t-il enchainé , les sujets de l’examen du bac était   » moyens »  et la ponctuation a changé .

M. Meriane plaide pour la création d’une commission scientifique de l’Éducation pour l’évaluation « réelle » des résultats du bac,  mais surtout  pour  » définir les raisons de l’échec de plus de 50 % des candidats . » Pourquoi plus de 300 000 élèves n’ont pas décroché leur bac ? s’est-il  interrogé. .Ce chiffre  est  « énorme » !, a t-il déploré.

De son côté, le porte-parole du Conseil des lycées d’Alger (CLA), Idir Achour, a qualifié les résultats d’ »irraisonnables « . Il part du principe que le nombre des élèves qui ont obtenu 10 /20 au cours de l’année scolaire ne dépassent pas les 30 % . 55, 88 % est un  « faible » taux en comparaison avec  l’objectif tracé par le ministère dans le cadre  de la la réforme,  a t-il informé. Cependant , ce syndicaliste estime que le dispositif de lutte contre triche au bac a porté ses fruits cette année .

 

 

Tags

Articles en lien

Close