En direct

Les têtes d'El Qaïda continuent de Tomber

  • Selon des sources proches du dossier sécuritaire dans la wilaya, l’organisation de Droukdal aurait perdu, depuis le début de l’année en cours, 22 terroristes qui activaient dans les régions du centre, régions qui étaient considérées depuis des années comme des pépinières de recrutement des terroristes surtout parmi les jeunes et les adolescents. Des dizaines d’entre eux se sont transformés en bombes à retardement qui ont commit de nombreux attentats suicide emportant des centaines de vie humaines pendant les deux dernières années.
  • Pendant la mi février dernier, de dangereux émirs de l’organisation salafiste, bras droit de ‘Mosaâd Abdelouadoud’, le terroriste ‘Bentouati Ali’, alias Amine Abou Tamim’ s’est rendu aux services de sécurité à Tizi Ouzou, suivi une semaine après par l’opération réussie des forces combinées à Boumerdès où, le terroriste Bentitraoui, émir de Katibat El Feth fut éliminé dans une embuscade. Ensuite, le terroriste ‘Belaid Ahmed, alias Abou Slimane, chef de la commission médicale de l’organisation terroriste dans la région centre, qui fut éliminé dans une embuscade tendue près de son domicile à la Commune des Issers.
  • Ces émirs de la première génération du groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) avaient refusé la réconciliation nationale et ont occupé de hautes responsabilités dans l’organisation de Droukdal.
  • Par ailleurs, les éléments de la sécurité ont réussi à tendre une embuscade au terroriste Kersad Sofiane, émir de Saryate Ben Chenoud, et cette semaine le terroriste Delsi Aïssa, émir de Saryate Ech-cham, lors d’une opération de ratissage qui est toujours en cours dans les massifs forestiers de ‘Akouinzker’, à Chaâbet El-Amer, faisant porter le nombre des terroristes émirs éliminés à cinq, après que les efforts des différents services de lutte contre le terrorisme aient donnés leurs fruits.
  • Les forces de sécurité continuent d’exercer leurs pressions sur les groupes terroristes par le biais de vastes opérations de ratissage sur les hauteurs de ‘Akounizker’ à Chaâbet El-Amer, qui sont considérées comme le fief des éléments terroristes pour leurs positions stratégiques importantes étant proche des forêts de Lakhdaria, Tizi Ouzou et Amal en passant par Ouled Boudekhane. Le mont ‘Akounizker’ était utilisé par les moudjahidines pendant la guerre de libération comme un refuge pour ses forêts denses et ses accès rocailleux et difficiles.
  • Les forces de l’armée ont réussi jusqu’à l’heure actuelle à éliminer 07 terroristes, alors que l’opération d’encerclement de trois terroristes se poursuit. Ces derniers seraient affamés à cause du manque de ravitaillement.
  • Ennahar/ Z. T.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!