Sports

Les verts écrasent les champions ‘Afrique

  • Un net et sans bavures 3-1 aura sanctionné un match joué sur le cordeau par les protégés de Saadane, qui aura réussi à gagner la bataille du coaching face à son adversaire, le rusé Hassan Shehata. Pour les Algériens, ce sera dorénavant le début d’une belle saga, celle d’une tournure plutôt favorable des qualifications pour la CAN et le Mondial 2010.
  •  
  • Mais cette victoire, large au demeurant, aura été longue à se dessiner, après une 1ère mi-temps où l’on a remarqué un onze Egyptien bien en jambes, très menaçant et capable de scorer à n’importe quel moment du match.
  • En fait, les Algériens calaient, et n’arrivaient pas à sortir le grand jeu, ni à faire trois passes successives sans perdre le ballon. A l’image d’un Djebbour esseulé en attaque, des ratés de Belhadj et l’a peu près de Ziani.
  • Seule "la tour" Bougherra et le pilier "Halliche" veillaient au grain devant les dangereux Amr Zaki, Mohamed Zidan et Abou Trika, une triplette qui faisait planer le danger dans les 18 yards Algériens.
  • Et, au fil des minutes de la 1é mi-temps, les protégés de Saadane n’arrivaient pas à s’exprimer devant la solidité et la solidarité dans le jeu des Egyptiens, athlétiques et rapides sur les balles, très prestes à revenir en arrière.
  • Etait-ce un scénario catastrophe qui se dessinait ? Sur le banc, Saadane mâchait nerveusement son Bubble Gum, un fait insolite pour un coach jusque là bien calme, et exprimait une certaine nervosité devant le jeu confus et décousu de ses protégés.
  •  
  • Miracle d’un réveil
  •  
  • Le miracle, ou ce qui devait arriver, arriva en seconde période de jeu. La pause-citrons aura été bénéfique pour les camarades de Karim Ziani. L’apport des 40.000 supporters également. Des évanouissements, il y en aura, par la suite.
  • Et, au moment où le match aller sombrer dans la monotonie en seconde période, un remake de la 1é mi-temps, Matmour, surgit de nulle part, arrivera à réveiller les tribunes, et assommer les Egyptiens. 1-0 pour les Verts, qui revenaient de loin, de très loin par rapport à une bien piètre 1é mi-temps.
  •  
  • Les camarades de Zaki accusent le coup, mais ne voient pas venir l’avalanche, sans doute étonnés de cette surprenante hardiesse des Algériens. En un quart d’heure, ils perdront leurs illusions, lorsque Karim Ziani trouvera ses repères et servira sur un plateau un étonnant Rafik Djebbour qui donnera le coup de grâce en inscrivant le 3é but des Algériens.
  •  
  • Le but d’Abou Treika dans les derniers moments du match aura permis aux Egyptiens de sortir du stade Tchaker de Blida avec un but dans l’escarcelle, mais avec zéro point dans la musette.
  •  
  • L’Algérie, pour sa part, devra confirmer le 20 juin prochain, soit dans deux semaines, à Chililabombwé, en Zambie, contre les Chipolopolo, et prendre, pourquoi pas, la tête du groupe C en solo qu’elle partage actuellement avec son prochain adversaire. Mais, ce sera une autre histoire à venir que les "Verts" doivent encore écrire.
  •  
  • Ennaharonline/ aps
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close