Monde

L'espion juif Jonathan Pollard toujours en prison, malgré un accord

  •    "Il y a eu un accord verbal entre Israël et les Américains, selon lequel la justice américaine n’infligerait pas plus de 10 ans de prison à Jonathan Pollard, et cet accord a été enfreint", a déclaré à la radio publique Rafy Eytan, ex ministre des Retraités.
  •  
  •    Pollard, un analyste de l’US Navy, a été condamné par la justice américaine à la détention à perpétuité en 1987 pour avoir fourni à Israël, de mai 1984 à son arrestation en novembre 1985, des milliers de documents classés secret défense sur les activités d’espionnage des Etats-Unis, principalement dans les pays arabes.
  •  
  •    M. Eytan, ex responsable du Mossad, le service extérieur israélien de sécurité, était l’officier traitant de Pollard lorsque ce dernier a été arrêté.
  •  
  •    Selon M. Eytan, le secrétaire américain à la Défense d’alors, Caspar Weinberger, a insisté sur la gravité des faits reprochés à Pollard parce qu’il le croyait par ailleurs responsable d’avoir conduit à l’arrestation de 11 agents du FBI en URSS.
  •  
  •    "Même lorsqu’ils ont ensuite su que c’était faux, les Américains ont maintenu Pollard en prison pour des raisons qui sont les leurs", a encore affirmé M. Eytan à la radio.
  •  
  •    Il a par ailleurs lancé au président américain Barack Obama un appel pour qu’il intervienne en faveur de la libération de Pollard et "gagne ainsi le coeur des Israéliens".
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!