Sports

L’Etat algérien à mis tous les moyens nécessaires à la disposition des athlètes à Rio (El Hadi Ould Ali)

 

 L’Etat algérien a mis tous les moyens nécessaires à la disposition des athlètes qui ont pris part aux jeux olympiques de Rio et reste déterminé à soutenir toutes les fédérations et les disciplines sportives, a déclaré lundi le ministre de la jeunesse et des sports en marge de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tizi Ouzou.

« J’étais en contact permanent avec le chef de la délégation algérienne à Rio et avec tout le staff technique et les athlètes et personne n’a soulevé un problème de manque de moyens, y compris Bouraada et Makhloufi.

 A l’ouverture des jeux j’ai supervisé personnellement les conditions de séjour des Algériens et notre délégation était parmi les quelques rares délégations qui n’a pas posé des problèmes de prise en charge sur place », a expliqué El Hadi Ould Ali.

 Concernant les propos de Makhloufi par rapport aux défaillances de certains dirigeants du sport algérien, le ministre a indiqué que l’athlète n’a « qu’à les identifier et les mesures qui s’imposent seront prises ».

 Il a rassuré à ce sujet que le ministère restera toujours à la disposition des athlètes qu’il accompagnera et soutiendra dans le but d’hisser les couleurs nationales sur la scène internationale.

« Je reste persuadé que l’avenir du sport algérien a de beaux jours même si les résultats réalisés à Rio sont insuffisants, par rapport aux prévisions du comité olympiques algérien qui a tablé sur quatre ou cinq médailles », a soutenu M.Ould Ali, estimant que la prestation des athlètes algériens ne doit passer inaperçue puisque certains ont joué les quarts de finales, le décathlonien Bouraâda s’est classé 5ème mondial et Makhloufi a décroché deux médailles d’argent.

 Tout en faisant le bilan des jeux olympiques, les services du ministère en concertation avec le comité olympique et les fédérations se penchent actuellement sur la préparation des jeux africains de la jeunesse ainsi que les jeux paralympiques et bien d’autres compétitions internationales comme les jeux méditerranéens qui se dérouleront en Espagne, a-t-il observé.

 Abordant des scènes de violence qui ont caractérisé les stades au cours de la première journée du championnat national, le premier responsable de secteur a déclaré que le dossier est pris en charge par les instances du football national et qu’une séance de travail sur la question est prévue dans les jours à venir.

 Tout en souhaitant que le fairplay et l’esprit sportif règnent dans les stades, le ministre de la jeunesse et des sports a affirmé qu’un consensus se dessine quant à « un retrait progressif des services de sécurité au niveau des stades tout en entamant très rapidement la mise en place des stadiers et leur formation ».

 Sur le terrain,M. Ould Ali a visité l’auberge de Tigzirt et s’est imprégné des activités organisées dans le cadre des colonies de vacances. Il s’est également rendu à la base nautique au port de Tigzirt et a promis aux athlètes et entraîneurs d’intervenir auprès du ministère des travaux publics et des transports en vue de dégager un espace au niveau du port et réaliser un siège au profit de ces sports.

 A Aït Chafaâ dans la daïra d’Azeffoun, le ministre a visité l’auberge de jeunes fermée depuis trois ans pour absence de réseau d’assainissement. Il a alors instruit les autorités de réaliser dans l’immédiat une fosse sceptique pour permettre la remise en service de l’auberge en attendant son raccordement au réseau retardé par les études de la ZEST de la localité.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close