En direct

L’Etat continuera à subventionner les produits de base

 Le ministre du Commerce, Mustapha Benbada, a affirmé, lundi à Tizi-Ouzou, que l’Etat continuera à subventionner les produits de base et à soutenir le pouvoir d’achat du citoyen.M. Benbada, qui effectuait une visite de travail dans la wilaya de Tizi-Ouzou, a précisé, toutefois, que cet effort "doit se faire de manière rationnelle", expliquant que le système de subvention qui est actuellement appliqué "n’est pas équitable" et est "très coûteux" pour l’Etat.L’Algérie, a soutenu le ministre, "sera obligée d’aller dans le sens de la rationalisation de ses moyens par la mise en place d’un système de subvention qui s’adressera exclusivement aux nécessiteux, si demain l’Etat n’aura pas les moyens de poursuivre la politique actuelle de subvention qui ne fait pas de distinction entre riches et pauvres".S’agissant de la revendication portant révision à la hausse du prix de la baguette de pain soulevée par les boulangers, M. Benbada a rappelé qu’un groupe neutre chapeauté par le comité interprofessionnel des céréales "travaille sur cette question pour dégager et proposer ses conclusions concernant notamment la structure de prix de la baguette de pain, mercredi au ministère du commerce qui aura ensuite a dégager une solution".Le ministre a indiqué qu’il y a un "réel problème quant au prix du pain qui n’a pas bougé depuis 1996 et qu’il faudra traiter".S’agissant de l’appel à la grève lancé par des boulangers pour mardi, le ministre a estimé que "la grève n’est pas la bonne solution, car la porte du dialogue est ouverte", qualifiant la proposition de baisser le prix de la farine, formulée par des boulangers, de "très dangereuse" dans la mesure où "elle va encore augmenter le gaspillage", sachant qu’actuellement "environ 50% de la farine de blé tendre qui est importée n’est pas destinée à la fabrication de pain".Le ministre a procédé, lors de sa visite dans la wilaya, à la pose de la première pierre du projet de réalisation d’un marché couvert à Tadmait et du siège de la Direction locale du Commerce.Il a également inauguré un marché de proximité de Tizi-Ouzou, réalisé à la sortie est de la ville pour un montant de 15,9 millions de dinars, ainsi que du marché couvert du centre-ville, qui a fait l’objet d’une réhabilitation pour un montant de 12 millions de dinars.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close