Culture

L’Etat engagé à soutenir toutes les activités promotrices de Tamazight

Procédant à l’ouverture d’un forum sur les "efforts des instituions de l’Etat pour la promotion de Tamazight", la ministre a estimé que sa présence, à cette manifestation, est la preuve d’ "une volonté évidente pour soutenir toutes les composantes de la culture algérienne, dont Tamazight", avant de souligner que les orientations du Président de la République sont axées sur "l’idée de fédération des efforts pour conforter la culture nationale avec toutes ses composantes, aux fins de préserver la souveraineté nationale".

Mme Labidi s’est engagée, à travers le ministère de la Culture, à offrir tout le soutien et l’accompagnement nécessaires à toute activité et initiative visant la promotion et la mise en lumière de l’"âme algérienne", car, a-t-elle dit, "il ne suffit pas de construire des structures et commodités", mais encore faut-il, que leur réalisation (de ces structures) soit inspirée de "l’âme algérienne".

Intervenant à son tour, le directeur général des libertés et des affaires juridiques au ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, Mohamed Talbi, a mis l’accent sur la "disponibilité entière" de sa tutelle pour "offrir un soutien effectif aux activités du Haut commissariat à l’Amazighité (HCA), à tous les niveaux".

"Notre relation avec le HCA est une relation de travail continu et de coordination dans divers domaines, visant essentiellement le confortement des composantes de l’identité nationale, à l’instar de l’actualisation de la nomenclature des prénoms Amazighs dans le fichier officiel national".

L’organisation de ce forum est inscrite au titre de la célébration du 19ème anniversaire de la création du HCA, dont la célébration officielle interviendra dans trois (3) jours à Alger, a informé son secrétaire général, Si L’hachemi Assad.

A l’issue de ce forum d’un jour, organisé par le HCA, les participants devraient aboutir à une "feuille de route" permettant "l’évaluation de l’expérience de cette institution", ainsi que le développement des "relations de partenariat, tant avec les institutions étatiques, qu’avec les ministères" a-t-il ajouté.

Les chercheurs universitaires et représentants de différents ministères participant à cette manifestation débattront, à l’occasion, de plusieurs thèmes ayant trait, entre autres, au "partenariat entre le Haut commissariat à l’Amazighité et les départements ministériels", "Place de Tamazight dans le système

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!