En direct

L'ex-avocat du FIS dissous Rachid Mesli n'est plus en résidence surveillée

La Fondation Alkarama a annoncé sur son site Internet la levé de la mesure restrictive de résidence surveillée tenu contre son directeur légal Rachid Mesli.

« Alkarama est heureux d’annoncer que son Directeur légal, Rachid Mesli vient juste d’être informé de la décision de la Cour d’appel de Turin de lever la mesure restrictive de résidence surveillée tenue contre lui depuis le 22 Août à 2015».

Pour rappel, Me Mesli avait été arrêté à la frontière italo-suisse mercredi 19 août 2015 sur la base d’un mandat d’arrêt délivré par les autorités algériennes en avril 2002, l’accusant d’avoir « fourni des informations téléphoniques à des groupes terroristes » et « tenté d’approvisionner des groupes terroristes avec des caméras et des téléphones », déformant ainsi son travail en tant qu’avocat des droits de l’homme nécessitant un contact continu avec les victimes de graves violations des droits de l’homme et leurs familles.

Le 22 août, la justice italienne a décidé de le placer en résidence surveillée au lieu de le garder dans la prison d’Aoste, après de nombreux appels de diverses ONG, institutions et personnalités, ainsi que d’une importante couverture médiatique de son cas.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close