AlgériePolitique

Levée de l’immunité parlementaire : Baha Eddine Tliba sort de son silence

Algérie- Le député FLN de la wilaya de Annaba, Baha Eddine Tliba, a accusé les relais du gans de comploter contre sa personne,en l’accusant de plusieurs affaires de corruption. 

En effet, l’oligarque, qui refuse de renoncer volontairement à son immunité parlementaire, a indiqué qu’il était victime du chantage des fils de  Ould Abbès, l’ex-patron du FLN qui se trouve actuellement en prison.

L’histoire, selon l’ancien vice-président de l’assemblée populaire nationale, remonte aux élections législatives de 2017, quand les deux fils de Djamel Ould Abbès,Mahdi et El- Ouafi, lui ont demandé une somme de 7 milliards de centime(70 millions DA) pour qu’il(Tliba) soit présenté à la tête de la liste du FLN dans la wilaya de  Annaba.

Tliba se dit victime d’une compagne de diffamation et de harcèlement menée par les relais du gang, auquel il s’est opposé et a déjoué leurs plans en 2017.

Pour rappel, c’est le ministre de la Justice et garde des Sceaux, Belkacem Zeghmati, qui  a demandé, lundi 10 septembre , la levée de l’immunité parlementaire du député de Annaba et membre du comité central du FLN, Bahaeddine Tliba.

 

 

 

 

 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close