En direct

L'ex-chef de la CIA à Alger condamné à 65 mois de prison pour viol

  •    Andrew Warren, 43 ans, a également été condamné à 10 ans de liberté sous condition, un fois sa peine purgée.
  •  
  •    Il a plaidé coupable d’avoir agressé sexuellement une femme en février 2008 "après l’avoir rendue inconsciente" en la droguant, alors qu’il se trouvait à l’ambassade des Etats-Unis à Alger, a précisé le ministère dans un communiqué.
  •  
  •    Il a également plaidé coupable, de même source, d’avoir le 26 avril 2010 consommé de la cocaïne tout en tenant entre ses mains un pistolet semi-automatique calibre 9 de la marque Glock.
  •  
  •    L’affaire avait éclaté en janvier 2009, lorsque les médias américains avaient annoncé l’ouverture d’une enquête judiciaire sur les agissements de M. Warren. L’ambassade américaine à Alger avait confirmé peu après que le fonctionnaire avait été prié de quitter ses fonctions et était rentré aux Etats-Unis.
  •  
  •    A l’époque, la chaîne américaine ABC faisait état des témoignages sous serment en septembre 2008 de deux femmes affirmant avoir été droguées puis violées par M. Warren.
  •  
  •    "La découverte de plus de douze cassettes vidéo montrant l’agent en plein acte sexuel avec d’autres femmes a encouragé le ministère de la Justice à élargir son enquête pour y inclure au moins un autre pays arabe, l’Egypte, où l’agent a été en poste plus tôt dans sa carrière", avait ajouté la chaîne.
  •  
  •    Selon CNN, les enquêteurs avaient également découvert au domicile de l’agent des "comprimés", alimentant la thèse des victimes.
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!