En directAlgériePolitique

L’ex ministre des Relations avec le parlement Tahar Khaoua placé sous ISTN

Algérie – L’ex ministre des Relations avec le parlement, Tahar Khaoua (de 2015 à 2018), a été placé sous interdiction de sortir du territoire national (ISTN) par les autorités judiciaires.

Selon le site d’information arabophone Ennahar Online qui cite une source sécuritaire, cette décision a été prise suite à l’ouverture d’une enquête profonde à l’encontre de l’ancien ministre qui est soupçonné d’être impliqué dans des affaires de corruption.

Il est à rappeler que Tahar Khaoua a fait l’objet d’un scandale en 2017. Lui et l’ex-ministre de la Solidarité, Mounia Meslem, ont réussi à avoir leur année de formation théorique dans une classe de Master à la faculté de droit d’Alger sans jamais avoir posé les pieds dans une salle de cours.

 

Tags

Articles en lien

2 Comments

  1. Le HIRAK affirme que Jich – cha3b KHAOUA KHAOUA.
    Or ce ministre semble avoir été placé sous ISTN à cause du fait qu’il ne s’appelle que KHAOUA. La 2e République ne fait pas dans la demi mesure

  2. Et si la justice le reclame c est pas pour rien! Le peuple algerien souhaite et rzve d une justice ou tout le monde est egal devant la loi..ce monsieur a deja commis un acte tres graveet super honteux en se faisant atteibuer un diplome universitaire avec la dame citee par l article..en attendant d eyre citee par la justice
    Etvous pensez quz durant son mandat il s est comporye comme un cire de paroiss??der el beki..khabbeh dork…allez bon courage devant monsieur l enqueteur..puis devant monsieur le juge..tu te croyais intouchable..cheh!..les autres crapules douvent eyre verys de peur en attendantt les convocations…gate aux avc..messieurs de la issaba..aw fik el boulici!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close