PolitiqueAlgérie

LFC-2018: Bouteflika s’oppose à l’ouverture des concessions agricoles aux étrangers

Algérie – Comme rapporté précédemment par ALG24, la réunion du Conseil des ministres consacrée à l’examen du Projet de loi de finances complémentaire (LFC-2018) a été reportée.

Ce report s’explique par le fait que le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, se soit opposé à certaines dispositions contenues dans le texte élaboré par le gouvernement piloté par Ahmed Ouyahia.

Contactée, une source officielle a révélé à ALG24 que le Président Bouteflika s’est opposé, entre autres, à l’article 3 du réaménagement du régime de la concession des terres agricoles.

Lire aussi : Bouteflika rejette le projet de loi de Finances complémentaire 2018

Cet article stipule que “le droit de concession des terres agricoles et les moyens d’exploitation relevant du domaine privé de l’Etat mis à la disposition des fermes pilotes est transféré aux sociétés d’investissement créées dans le cadre de partenariat public-privé avec des investisseurs nationaux ou étrangers”.

L’ouverture des concessions agricoles aux investisseurs privés et étrangers concerne, selon cet article du projet de loi de finances complémentaire, 169 fermes pilotes relevant des Groupes agricoles, totalisant une superficie agricole de 146 000 ha, dont 125 000 ha de superficie agricole utile (SAU).

Lire aussi : EXCLUSIF – Terres agricoles: des contrats de franchise pour le privé

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!