Monde

Liban: annonce imminente d'un gouvernement après 10 mois de blocage

  Le Liban doit se doter samedi d’un  gouvernement de compromis après 10 mois de blocage entre parties rivales  exacerbé par le confit en Syrie voisine qui divise profondément le pays, ont  indiqué des sources partisanes.  Selon un correspondant de l’AFP, le Premier ministre désigné Tammam Salam  s’est rendu dans la matinée au palais présidentiel pour soumettre au chef de  l’Etat Michel Sleimane une liste des ministres, longtemps attendue et dont  l’annonce avait été à plusieurs reprises avortée au cours des derniers mois. Le futur gouvernement doit réunir pour la première fois depuis trois ans le  camp du Hezbollah chiite, allié du régime syrien, et celui de l’ex-Premier  ministre Saad Hariri, qui soutient l’opposition syrienne, après un compromis  arraché après des mois de négociations ardues. Le Liban, paralysé par l’absence de gouvernement, a été secoué par une  série d’attentats ces derniers mois, en particulier dans les fiefs du  Hezbollah, des actes revendiqués par des groupes extrémistes sunnites qui  affirment riposter à l’engagement du Hezbollah en Syrie.


commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *