Monde

Liban: l'armée et le Hezbollah s'opposeront à toute "agression" israélienne

  •    "Israël peut à tout moment mener une agression (contre le Liban), mais il doit réaliser qu’une nouvelle aventure militaire ne sera pas une promenade", a affirmé le président, en visite au Qatar, dans cette interview dont l’AFP a obtenu une copie mercredi.
  •    "Tous les Libanais se tiennent unifiés derrière l’armée et repousseront, avec la Résistance, toute agression et défendront leur terre et leur honneur", a ajouté M. Sleimane.
  •    Israël et le Hezbollah s’étaient livré en 2006 une guerre destructrice au Liban, faisant plus de 1.200 morts côté libanais, en majorité des civils, et 160 côté israélien.
  •    Au sujet d’un projet d’accord de sécurité avec les Etats-Unis critiqué par le Hezbollah, le président libanais a affirmé qu’il "ne permettrait pas que cet accord nuise" au mouvement chiite". "Personne au Liban, surtout au niveau des responsables et des institutions, ne permettra ou ne veut porter atteinte à la Résistance", nom donné au Liban au Hezbollah, a-t-il ajouté.
  •    Le secrétaire général du Hezbollah Hassan Nasrallah avait critiqué la semaine dernière ce projet d’accord portant sur l’entrainement et l’équipement des Forces de sécurité intérieure, affirmant qu’il comportant "des clauses dangereuses".
  •    M. Sleimane a par ailleurs assuré que sa relation avec la Syrie était "une relation de confiance, d’amitié, de coopération, de coordination et de respect mutuel", ajoutant être "en contact permanent avec le président Bachar al-Assad".
  •    Il a estimé que la prochaine visite du chef du gouvernement Saad Hariri à Damas devrait "aboutir à des résultats positifs".
  •    Le président libanais est arrivé mardi à Doha où il a rencontré l’émir du Qatar, cheikh Hamad ben Khalifa Al-Thani.
  •    Lors d’un discours devant l’Union des chambres de commerce des pays du Golfe, il a dénoncé "les menaces israéliennes continues contre le Liban qui se sont intensifiées récemment, ce qui menace la sécurité et la stabilité de la région toute entière".
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close