En direct

Libération de tous les détenus des émeutes du « sucre et de l’huile »

  • Ces personnes ont été libérées provisoirement en attendant les résultats des enquêtes menées par les services concernés, à l’exception des personnes arrêtées en flagrant délit d’incendie, de destruction et de pillage.
  • C’est un pas vers l’apaisement, décidé par le gouvernement dans le but de pouvoir maîtriser la situation et absorber la colère de la rue. Près de 300 personnes bénéficieront de ces mesures parmi plus de mille personnes arrêtées dans le cadre des troubles enregistrés dans différentes régions du pays, suite aux protestations contre la hausse des prix du sucre et de l’huile.
  • Plus de 700 personnes, en majorité des mineurs, ont été libérées dans un premier temps, alors que les autres ont été maintenues en détention provisoire avant que décision de les libérer ne soit prise récemment.
  • L’opération, selon nos sources, a été entamée au courant de la semaine dernière, dans plusieurs wilayas de l’est algérien, à l’instar de Tizi Ouzou où 12 personnes ont été libérées, Constantine 24 personnes libérées et 17 à El Khroub dans la même wilaya.
  •  
  • Cette mesure, nos sources ajoutent, vient dans le cadre des dispositions prises par le gouvernement qui choisi la politique de l’apaisement afin de pouvoir maîtriser la situation après les récents troubles qui ont secoué le pays.
  •  
  • Ennahar/ Khaled T./ Les correspondants

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!