Monde

Libye : 18 morts dans de violents combats à Benghazi

   Les affrontements ont fait au moins 18 morts, dont plus de 11 militaires, et 81 blessés, selon un bilan fourni par des hôpitaux de la ville.

   Il s’agit des affrontements les plus violents depuis ceux du 16 mai, lorsque le général Haftar a lancé une offensive destinée selon lui à éradiquer les "groupes terroristes" implantés dans l’est du pays, faisant au moins 76 morts.

   Le gouvernement sortant d’Abdallah Al-Theni a indiqué dans un bref communiqué qu’il tenait une "réunion d’urgence" sur les évènements de Benghazi.

   Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi en 2011, les autorités de transition n’ont pu rétablir l’ordre dans un pays plongé dans le chaos et sous la coupe des milices.

   Selon le colonel Saad Al-Werfelli, commandant de la base aérienne de Benghazi et loyal au général dissident, les combats ont éclaté après une attaque à l’arme lourde lancée par des groupes islamistes, dont Ansar Asharia, contre un camp militaire de l’armée libyenne.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close