Monde

Libye: deux énormes explosions près d'Ajdabiya

  •    Il n’était pas possible dans l’immédiat de déterminer l’origine des explosions.
  •  
  •    Selon des témoignages concordants recueillis par l’AFP à quelques kilomètres à l’est d’Ajdabiya, les rebelles menaient des incursions de plus en plus fréquentes pour reprendre le contrôle de cette ville clé, située à 160 km au sud-ouest de Benghazi, le fief des insurgés.
  •  
  •    "Des voitures de révolutionnaires sont entrées dans le centre de la ville, les combats se son rapprochés de plus en plus près de notre maison, il fallait partir", raconte Abdel Raouf, un Syrien de 43 ans, depuis un pick-up où sont entassées une dizaine de personnes.
  •  
  •    Il dit avoir vu des voitures de rebelles passer dans Ajdabiya.
  •  
  •    Des dizaines d’habitants de cette ville côtière ont été vus fuir dans des voitures civiles vers le désert, via une des portes de la ville, dont les accès est et ouest étaient jusqu’alors contrôlés par les forces loyalistes.
  •  
  •    "Jusqu’ici on tenait le coup, mais là ce n’est plus possible", dit Mansour Zaqzaq, 42 ans.
  •  
  •    "Depuis hier les femmes et les enfants pleurent sans arrêt, cela a empiré aujourd’hui. On a décidé de partir", dit-il. Nous avons des voisins qui n’ont pas de voiture, eux sont prisonniers et doivent rester", déplore-t-il.
  •  
  •    Ce quadragénaire accuse l’armée du dirigeant Mouammar Kadhafi d’utiliser des civils comme boucliers humains.
  •  
  •    Jeudi, selon un journaliste de l’AFP, un grand nombre d’insurgés avançaient rapidement pour reprendre le contrôle d’Ajdabiya.
  •  
  •    La veille, les combats entre les forces fidèles au colonel Kadhafi et les rebelles ont fait rage près d’Ajdabiya, et les habitants, effrayés, fuyaient la ville.
  •  
  •    Les pro-Kadhafi avaient repris Ajdabiya la semaine dernière au cours de leur offensive contre la rébellion qui tenait l’Est depuis un mois, avant d’attaquer Benghazi. Mais l’intervention militaire de la coalition internationale, lancée le 19 mars, a freiné leur avancée vers Benghazi.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!