Monde

Libye: la MANUL mène des "consultations urgentes" pour une reprise du dialogue

   "La MANUL mène une série de consultations urgentes avec les parties (libyennes) pour assurer la convocation bientôt de la prochaine série de pourparlers", a-t-elle indiqué dans un communiqué.

   La mission a appelé les parties de la crise libyenne à "renouveler leur engagement pour une résolution pacifique de la crise", qualifiant d’"urgent et nécessaire (…) un accord sur un gouvernement fort et indépendant".

   Selon la MANUL, "les plus hautes priorités de ce gouvernement étaient: la restauration de la confiance des citoyens dans l’Etat libyen (…) et la lutte contre le terrorisme".

   "Le terrorisme est devenu une véritable menace pour le processus politique, l’Etat libyen, ainsi que la sécurité et la stabilité du pays et la région", a ajouté la mission onusienne.

   Le Parlement libyen siégeant à de Tobrouk près de la frontière égyptienne et reconnu par la communauté internationale, a décidé lundi de suspendre sa participation au dialogue parrainé par l’ONU, en précisant qu’il en expliquerait ultérieurement les raisons.

   Mais il a précisé que sa décision intervenait "après les attentats terroristes de vendredi à Al-Qoba (Est)" qui ont fait plus de 40 morts et ont été revendiqués par un groupe extrémiste armé libyen, affilié à l’organisation autoproclamée "Etat islamique" (EI/Daech).

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!