Monde

Libye: la situation humanitaire se dégrade à Misrata

  •    "L’accès à l’eau est devenu incroyablement difficile pour les civils dans la mesure où le principal tuyau alimentant la ville a été coupé", a expliqué Simon Brooks, chef de la mission du CICR à Benghazi, dans l’est de la Libye, cité dans un communiqué.
  •  
  •    "La population doit maintenant se tourner sur les puits locaux et sur l’usine de désalinisation qui fournissait jusqu’à présent de l’eau pour des industries", a-t-il ajouté.
  •  
  •    Le manque d’essence altère également le fonctionnement des infrastructures, relève-t-il encore.
  •  
  •    Par ailleurs, la situation sanitaire continue de se dégrader, s’inquiète le CICR, faisant état d’un nombre important de personnes blessées ou tuées.
  •  
  •    Ainsi, explique l’organisation qui a son siège à Genève, l’hôpital principal de la ville est débordé par l’afflux de patients et souffre d’un manque de matériel médical et de médicaments.
  •  
  •    Misrata, troisième ville de Libye, est le théâtre depuis plusieurs semaines d’une guérilla urbaine meurtrière entre la rébellion et les forces loyales au colonel Mouammar Kadhafi.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!