AlgérieSociété

Au lieu de l’enterrer, une Belge décide d’incinérer le corps de son mari algérien

Algérie – Les services consulaires d’Algérie à Bruxelles sont sollicités à l’effet d’intervenir. Le corps d’un ressortissant algérien récemment décédé risque l’incinération. Au lieu de l’inhumer, sa femme d’origine belge veut l’envoyer dans un four crématoire.

Dans une lettre envoyée à Ennahar, Saïd Benreguia, président de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) à l’étranger, a exprimé l’état de choc de la famille du défunt. Né en 1953 à Dellys, dans la wilaya de Boumerdes, le dénommé Hamzaoui était établi en Belgique. Il avait également convolé en justes noces avec une femme originaire de ce pays européen.

Pour motiver sa décision, cette dernière a argué qu’elle appliquait le souhait de son mari. Selon elle, c’est Feu Hamzaoui qui a demandé l’incinération de son corps en cas de décès.

Le responsable de l’UGTA a appelé, dans ce sens, le consul général d’Algérie à Bruxelles à intervenir pour arrêter le processus. Il a appelé aussi les associations regroupant la communauté algérienne de Belgique à observer un sit-in.

La crémation, quant à elle, a été fixée pour la date du 5 janvier 2019.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close