En direct

Illumination de la mosquée El Atiq, l’un des moments forts entre Sétif et Lyon

L’illumination artistique, dimanche soir, du plus ancien lieu de culte musulman à Sétif, la mosquée El Atiq en l’occurrence, a constitué l’un des moments forts de la visite du maire de Lyon (France), Gérard Collomb, dans la capitale des Hauts Plateaux.

   La cérémonie de mise en lumière a été organisée en présence, également, du wali de Sétif, Mohamed Bouderbali, du président de l’assemblée populaire communale (APC), Nasreddine Ouahrani, et d’une importante délégation constituée, notamment, des consuls généraux de France à Annaba et d’Algérie à Lyon, des présidents des universités des deux villes et du recteur de la mosquée de Lyon.

   Le président de l’APC de Sétif a indiqué, en marge de la cérémonie, que cette mise en lumière est l’oeuvre de techniciens de la commune de Sétif ayant reçu une formation à Lyon et bénéficié de la présence, pour des stages pratiques, de techniciens français à Sétif.

   Le wali de Sétif et le sénateur-maire de Lyon, arrivé dimanche dans la capitale des Hauts Plateaux, avaient ouvert dans la matinée les rencontres économiques entre entreprises des deux agglomérations, une quarantaine d’opérateurs lyonnais faisant partie de la délégation conduite par M. Collomb.

   Le maire de Lyon avait aussi visité le siège de la commune de Sétif, le musée national archéologique, le chantier du tramway, ainsi que le park-mall et l’hôtel Marriott qui ouvriront leurs portes dans les prochaines semaines .

   La visite a donné lieu à la signature de conventions de coopération entre les universités de Sétif et de Lyon et entre opérateurs des deux villes.

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *