AlgérieEconomie

L’inflation à 3,1% sur un an en juin 2019 (ONS)

Algérie- L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel de l’Algérie a été de 3,1% jusqu’à juin 2019, a indiqué dimanche l’agence officielle, citant une source de l’Office national des statistiques (ONS).

L’évolution des prix à la consommation en rythme annuel jusqu’à juin 2019 est le taux d’inflation moyen annuel calculé en tenant compte des 12 mois allant de juillet  2018 à juin 2019 par rapport à la période allant de juillet 2017 à juin 2018.

Pour sa part, la variation mensuelle des prix à la consommation, qui est l`indice brut des prix à la consommation en juin 2019 par rapport à mai 2019, a atteint le taux de +0,3%.

En termes de variation mensuelle et par catégorie de produits, les prix des biens alimentaires ont connu une baisse de (-1,01%) en juin 2019, comparativement au mois de mai de la même année.

Cette baisse s’explique, essentiellement, par un recul des prix des produits agricoles frais (-1,7%), précise l’Office.

En effet, cette variation baissière mensuelle des prix des produits agricoles frais est due notamment à une baisse des prix des légumes (-9,5%), les œufs (-7,8%), la viande de poulet (-5,5%), le poisson frais (-1,1%) et les viandes de mouton avec près de (-0,8%).

En revanche, des hausses des prix ont été enregistrées pour la pomme de terre (+16,3%) et les fruits frais (+0,6%).

Les prix des produits alimentaires industriels (agroalimentaires), ils ont également enregistré une légère baisse de -0,3% en juin dernier, en comparaison avec le mois de mai 2019.

Quant aux prix des produits manufacturés, ils ont observé une hausse mais de moindre ampleur avec +0,4%.

Cette même tendance a concerné les services qui ont également connu une légère augmentation (+0,3%) en juin et par rapport à mai  2019, détaille l’organisme des statistiques.

Par groupe de biens et services, l’augmentation des prix a touché essentiellement les prix de l’habillement chaussures avec +1,2%, ceux du groupement logements et charges (+0,7%), alors que le reste s’est caractérisé par des variations modérées.

De janvier à juin 2019, les prix à la consommation ont enregistré une hausse de près de 2%, par rapport à la même période de l’année dernière, indiquent les données de l’ONS.

Cette variation haussière a concerné toutes les catégories de produits, à l’exception des produits agricoles frais qui ont reculé.

Durant le 1er semestre de 2019, les produits alimentaires ont connu une légère augmentation de près de 0,1%.

Les produits agricoles frais ont reculé de -1,82%. Cette baisse s’explique, notamment, par une baisse des prix de la viande de poulet (-16,56%), les œufs (-9,05%), le poisson frais (-7,43%), la pomme de terre (-6,67%), les fruits frais (-4,4%) et enfin les légumes frais (-0,8%).

Par ailleurs, d’autres produits ont connu des hausses durant le 1er semestre de 2019, par rapport à la même période en 2018. La plus remarquable a concerné la viande de bœuf (+13,4%) et la viande de mouton (+2,28%).

Les produits alimentaires industriels (agroalimentaires), ont également connu une augmenté de près de 2% durant les six premiers mois de 2019.

La hausse des prix a aussi concerné les biens manufacturés avec +3,9% et les services avec près de 3%.

Pour rappel, le taux d’inflation avait atteint 4,3% en 2018.

Source: APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close