PolitiqueMonde

L’Iran demande à l’Opep de ne pas politiser son action

L’Iran a déclaré dimanche à l’Opep qu’aucun pays membre de l’organisation des Etats producteurs de pétrole ne pouvait récupérer la part des exportations d’un autre pays alors que les Etats-Unis vont imposer en novembre de nouvelles sanctions sur les ventes pétrolières de la république islamique.

« Aucun pays n’a le droit de prendre la part de production et d’exportation d’un autre membre quelles que soient les circonstances et la conférence des ministres de l’Opep n’a pas autorisé ce genre d’initiative », a déclaré Kazem Gharibabadi,représentant permanent iranien à l’Opep, cité par l’agence de presse Shana.

Lors d’une rencontre avec le secrétaire général de l’organisation, Mohammad Barkino, le diplomate iranien l’a exhorté à laisser l’Opep en dehors des questions politiques.

Troisième plus important producteur de l’organisation après l’Arabie saoudite et l’Irak, l’Iran s’inquiète de la proposition saoudienne d’augmenter sa production pour pallier les conséquences des sanctions américaines contre l’Iran.

Donald Trump a remis en vigueur une série de sanctions contre Téhéran après avoir retiré les Etats-Unis de l’accord surle contrôle du programme nucléaire iranien signé en 2015.

Washington veut inciter ses alliés à ne plus importer de brut iranien et a prévu la mise en place de nouvelles sanctions en novembre. »L’Iran estime que l’Opep doit soutenir à ce stade fermement ses membres et faire cesser les complots de pays qui tentent de politiser cette organisation », a dit Gharibabadi.

Source : Reuters

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close