Monde

Livraison d'armes russes à la Syrie: mise en garde de la Maison Blanche

       La Maison Blanche a mis en garde jeudi  la Russie sur de nouvelles livraisons d’armes à Bachar al-Assad, affirmant  qu’elles ne feraient "que prolonger la violence" en Syrie.    "Fournir des armes supplémentaires à Assad, dont des systèmes de défense  aérienne, ne fera que prolonger la violence en Syrie et provoquer une  déstabilisation de la région", a déclaré la porte-parole du Conseil de sécurité  nationale (NSC), Caitlin Hayden.    Mme Hayden a refusé de commenter spécifiquement une livraison d’armes  anti-aériennes par Moscou, soulignant qu’elle ne pouvait "pas faire de  commentaire sur des envois d’armes particuliers".    Peu auparavant, M. Assad avait reconnu implicitement avoir reçu des  missiles sol-air sophistiqués S-300 de la Russie, dans une déclaration  rapportée par Al Manar, la chaîne du mouvement libanais chiite Hezbollah allié  de Damas.    Interrogé sur la livraison de ces missiles promis par Moscou, M. Assad a  répondu: "tous les accords passés avec la Russie seront honorés et une partie  l’a déjà été dernièrement".    "Notre inquiétude vis-à-vis de la poursuite du soutien du régime syrien par  la Russie via la fourniture d’armes et l’accès aux banques russes est de  notoriété publique", a souligné Mme Hayden.    "Nous voulons oeuvrer avec la Russie à tenter de résoudre cette crise et  parvenir vite à une solution politique", a-t-elle expliqué, en estimant que  "c’est à la Russie de convaincre Assad de nommer une équipe dotée de pouvoirs  réels pour négocier le transfert total de ses pouvoirs exécutifs à une instance  gouvernementale de transition, tout comme nous le faisons avec l’opposition". 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!