AlgérieEconomieSanté & Bien-être

Lobby pharmaceutique : « Le générique plus cher que la molécule d’origine ? »

Algérie –Un médicament générique peut-il coûter plus cher que la molécule princeps ? « En Algérie, CLAMOXYL CP 1g coûte en officine 316,82 DA (PPA), alors que le générique se vend à 399.99 DA ! C’est le cas de tous les médicaments », affirme à ALG24, un  pharmacien Algérien.

Ce pharmacien, qui est aussi représentant commercial dans le domaine pharmaceutique à Sétif, indique que « dans les pays développés, le prix de  la copie de la molécule mère (générique) doit être  obligatoirement moins cher de 30 à 50% que la molécule mère. En Algérie c’est le contraire « , dénonce-t-il.

Une molécule mère princeps est moins chère que le générique : « Le rapport efficacité –prix dans les soins et dans le système de santé de manière générale en Algérie n’a pas été respecté par les labos qui fabriquent le générique  » au profit de la mafia du médicament ! », a t-il déploré

Il  pointe du doigt l’influence des  » lobbies » dans l’industrie pharmaceutique, qui selon lui sont derrière des situations de tension à l’encontre des règles, au détriment de la santé publique.

 » Rupture des médicaments pour les cancéreux !  »

Questionné sur  la pénurie des médicaments, il souligne qu’effectivement, « il y a des ruptures partielles des médicaments essentiels pour les cancéreux en raison du problème des retards dans les délais de signature des programmes d’importation par le ministère de la Santé ».

L’action du gouvernement pour réduire la facture d’importation  » pour booster la production locale, mais aussi  pour réduire les coûts et rationaliser les ressources, ne semble pas étrangère à cette situation ».

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close