SociétéAlgérie

Location d’été : En l’absence de taxes foncières, les proprios font la loi ! (Vidéo)

Algérie – 60.000 DA, soit plus de Trois (3) SMIG ! C’est l’hallucinant, constat que fait l’équipe de Télévision d’Ennahar TV, sur la moyenne des prix de location d’un petit appartement dans la Capitale durant cet été.

De quoi refroidir, les plus enthousiastes qui auraient aimé passer leurs vacances, chez eux, en Algérie ! Des prix qui défient toute logique comparativement à l’offre dans les pays voisins.

Cette pratique spéculative, largement encouragée par de faibles taxes foncières, peut être observée dans la majorité des grandes villes du pays. “La demande excédant largement l’offre, et les charges foncières étant dérisoires,  les proprios, ne se pressent pas pour louer. Ils se permettent tout, quitte à simplement ne pas louer” !

De fait, ce phénomène vient se greffer à tout un tas d’autres petites défaillances qui continuent à prendre en otage et étouffer le Tourisme algérien.

Enfin, professionnels du Tourisme comme estivants, confient à la chaîne Algérienne, vouloir croire que les divers programmes de logements, lancés par le Gouvernement, contribueront à augmenter l’offre et partant tirer les prix vers le bas.

Lire aussi : Habitat : Temmar lance l’opération de distribution de 56000 logements

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!