En direct

L’OMC décide de simplifier les modalités d’accession pour les pays les plus pauvres

 L’Organisation mondiale du commerce (OMC) a annoncé vendredi avoir décidé de simplifier les modalités d’accession en son sein au profit des pays les plus pauvres (PMA).

La décision de principe de simplifier les lignes directrices du processus d’adhésion a été prise et devra être formellement adoptée lors du Conseil général de l’OMC, l’organe exécutif de l’organisation, lors de sa session prévue les 25 et 26 juillet à Genève.

Selon Pascal Lamy, directeur général de l’OMC, "ces lignes directrices améliorées constituent un cadre plus simple pour l’entrée des PMA dans la famille de l’OMC.

C’est un autre exemple d’action positive en faveur des pays les plus pauvres du monde".

La conférence ministérielle de l’OMC, qui s’est tenue en décembre dernier à Genève, avait recommandé une telle décision.

L’accession à l’OMC n’est pas un "processus facile, surtout pour les pays les plus pauvres qui ont des possibilités limitées", a reconnu M. Lamy, qui se félicite de sa simplification.

Parmi les 48 pays faisant partie du groupe des PMA listés par l’ONU, 32 sont devenus membres de l’OMC, le dernier en date est Vanuatu, qui sera membre lorsque le processus d’adhésion sera ratifié par son Parlement.

Dix pays PMA sont en train de négocier leur adhésion à l’OMC : Afghanistan, Bhoutan, Comores, Guinée Equatoriale, Ethiopie, Laos, Liberia, Sao Tome & Principe, Soudan, et Yémen.

Parmi ceux-ci, le Laos et le Yémen devraient boucler leur adhésion cette année.

 
 

Algerie – ennaharonline

 
 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!