En direct

L’ONU condamne les démolitions des habitations palestiniennes et exhorte Israël à respecter le droit international

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) a condamné jeudi les dernières démolitions en date, par Israël, des habitations palestiniennes en Cisjordanie, qui ont provoqué le déplacement de 68 personnes, dont 32 enfants, en plein coeur de l’hiver, et l’a exhorté à se conformer à ses obligations internationales.

A cause de ces démolitions, qui violent le droit international, ’’des communautés historiquement autonomes ont été exposées à des conditions météorologiques extrêmes dans des logements inadéquats, dans une situation de dépendance totale vis-à-vis de l’aide internationale’’, a dénoncé l’UNRWA.

’’Nous demandons à Israël de respecter ses obligations en vertu du droit international et plus particulièrement de faire preuve d’humanité dans le traitement et la protection de la population civile palestinienne, en toutes circonstances, y compris à travers l’arrêt immédiat des démolitions administratives’’, a insisté l’UNRWA, notant qu’à ce jour, au moins 1.103 Palestiniens ont été déplacés à travers la Cisjordanie, dans la zone C et à El Qods-Est, dépassant les chiffres de l’année 2012.

La zone C, où Israël est toujours en charge de la sécurité, de la planification et de la construction, représente plus de 60% de la Cisjordanie.

La majorité des personnes déplacées, plus récemment 46 d’entre elles, sont des réfugiés palestiniens qui sont actuellement hébergés sous des tentes distribuées par le Croissant-Rouge palestinien alors que les températures avoisinent zéro degré la nuit venue. Sur les 1.103 Palestiniens déplacés jusqu’à présent cette année, environ un tiers sont des réfugiés, et au moins 558 des enfants, dont 195 réfugiés.

En outre, un total de 1.813 Palestiniens, dont 497 réfugiés, ont été touchées par la destruction de bâtiments non résidentiels tels que les enclos pour le bétail qui participent des moyens de subsistance. En tout, 663 structures, y compris 259 unités résidentielles, ont été démolies depuis le début de l’année en Cisjordanie alors que 175 structures appartenaient à des réfugiés enregistrés par l’UNRWA.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!