Monde

L’ONU prend acte de la démission du président et du Premier ministre centrafricains

Le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, a déclaré vendredi avoir pris acte de la démission du président et du Premier ministre de la République centrafricaine, annoncée à l’issue du Sommet extraordinaire de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC) dans la capitale tchadienne N’Djamena.

’’Je prends acte de leur décision. J’appelle tous les acteurs politiques du pays à travailler de toute urgence au rétablissement de la sécurité et de l’ordre et à répondre aux causes profondes de l’instabilité persistante’’, a déclaré M. Ban lors d’une conférence de presse au siège des Nations Unies à New York.

Le Secrétaire général a également déclaré qu’il fallait renforcer la Mission internationale sous conduite africaine et faire davantage pour empêcher que la spirale de la violence ne se répande.

Lors de cette conférence de presse, Ban Ki-moon a évoqué d’autres crises, notamment les conflits au Soudan du Sud et en Syrie. S’agissant de la Syrie, le Secrétaire général a rappelé qu’il allait présider mercredi prochain une conférence de donateurs au Koweït et qu’il avait envoyé des invitations officielles pour la Conférence de Genève sur la Syrie prévue pour le 22 janvier.

Ban Ki-moon a jugé ’’choquante’’ la situation à Ghouta-Est, où 160.000 personnes sont sans assistance depuis plus d’un an : ’’Les Nations Unies sont prêtes à apporter une assistance dans la zone, mais il nous faut la coopération entière du gouvernement syrien’’, a-t-il ajouté.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *