Sports

L’Opep prendra des mesures supplémentaires si la chute des prix continue

  •    Même si les prix du pétrole n’ont pas vraiment rebondi depuis la baisse de production du cartel de 2,2 millions de barils par jour décidée le 17 décembre à Oran (Algérie), "il est trop pour dire" que cette baisse "n’a pas eu d’effet", affirme M. el-Badri, dans une interview au Bulletin mensuel de l’Opep, la revue de l’organisation.
  •  
  •    "Nous ne connaîtrons pas (son) plein impact et le respect de cette décision par les pays membres de l’organisation avant le 15 février", date à laquelle l’Opep disposera des données suffisantes pour une telle analyse, qui sera présentée aux 12 membres lors de la prochaine réunion du cartel le 15 mars à Vienne, ajoute-t-il. 
  •  
  •    L’Opep avait réduit déjà sa production de 500.000 barils par jour en septembre puis de 1,5 million de barils par jour en octobre, et M. el-Badri affirme qu’il y a eu "un respect de quasiment 100% de ces deux premières baisses" par les pays membres. 
  •  
  •    "Si le marché comporte toujours un surplus" pétrolier par rapport à la demande au moment de la prochaine réunion de l’Opep, l’organisation "n’hésitera pas à prendre des mesures supplémentaires pour rééquilibrer le marché", a-t-il conclu.
  •  
  •    Alors qu’ils cotaient autour de 40 dollars au moment de la réunion d’Oran, les cours de l’or noir ont chuté jusqu’à 32,40 dollars le baril fin décembre avant de rebondir légèrement. Le baril cotait quelque 44 dollars à Londres mardi et un peu plus de 38 dollars à New York.
  •  
  •    
  • Ennahronline/ AFP
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close