SociétéAlgérie

LPP: les lacunes soulevées par les bénéficiaires doivent être remédiées (Temmar)

Algérie-Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé mardi à Alger la nécessité de remédier progressivement aux lacunes enregistrées par les citoyens bénéficiaires de logements et de respecter les engagements pris dans ce sens, rapporte l’APS.

Lors de sa visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée à la cité Dermouche, commune de Bordj El Bahir à Alger (600 Logements promotionnels publics-LPP), pour s’enquérir de la réalisation des raccordements en gaz et électricité aux citoyens bénéficiaires, le ministre a déclaré que cette visite se veut être un message clair et direct aux responsables de son secteur sur la nécessité de « respecter les engagements pris envers les citoyens et de prendre en charge leurs préoccupations ».

« Notre visite aujourd’hui est un message aux responsables pour qu’ils respectent leurs engagements. Il y a des lacunes à remédier à travers les moyens mis en place et la volonté d’autant que les préoccupations des citoyens sont soulevées d’une manière civilisée »  (Temmar)

Le ministre a rencontré les représentants de la cité, qui ont exprimé leur satisfaction quant aux efforts consentis pour remédier aux manques enregistrés, par lesquels ils ont pu bénéficier entièrement des différents raccordements en eau, gaz et électricité.

S’adressant aux citoyens, M. Temmar a indiqué que le secteur a adopté le régime de priorité en veillant à assurer des logements aux citoyens et à parachever le reste des besoins (espaces de détentes et autres).

Saluant le rôle des micro-entreprises oeuvrant dans le domaine de gestion des cités en termes de sécurité, de propreté et de maintenance, le ministre de l’Habitat a exprimé sa volonté d’étendre cette expérience vers les autres cités du pays.

Des postes d’emploi ont été créés par ces micro-entreprises à savoir des gardiens, des agents de nettoyage et de maintenance.

Le ministre s’est entretenu avec les représentants de ces entreprises sur les difficultés qu’ils ont rencontré sur le terrain. Il a mis en avant que les portes sont ouvertes pour recevoir leurs propositions et examiner les lois régissant le domaine de leur travail.

Par ailleurs, le premier responsable du secteur a instruit les responsables de son secteur d’organiser des rencontres avec les représentants des entreprises de gestion des cités et d’examiner la possibilité de vulgariser leur expérience dans les autres cités pour ainsi fournir de meilleurs services au citoyen et réduire la pression sur la commune en matière de sécurité, d’organisation, de propreté et de maintenance.

Le ministre a proposé aux bénéficiaires de logements de coordonner avec les autorités locales en vue de garantir des parcelles de terrain destinées à la réalisation des espaces de détente et de loisirs au niveau de ces cités.

Le ministre avait annoncé également que le dernier délais pour le lancement des projets LPP à Alger sera au plus tard le 15 septembre.

Selon les chiffres du ministère, la wilaya d’Alger a bénéficié d’un quota de 26.200 logements LPP, dont 21.695 logements ayant été lancés et 15.754 en cours de réalisation, outre 5941 unités réceptionnées et 4505 en attente.

APS

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close